Le National, bien plus qu’une équipe de hockey

Crédit photo - Myriam Cotnoir

GATINEAU-le dimanche 22 avril. Dany’s Gagné termine ses 41 ans de carrière en finale de la Coupe Dodge. Sa philosophie ? Créer un climat de famille entre ses joueurs.

L’entraîneur du National de Lorraine-Rosemère se distingue des autres entraîneurs du même calibre. Il voit le rôle d’entraîneur-chef bien plus loin que seulement les moments en arrière du banc. Pour lui, un entraîneur-chef doit porter plusieurs chapeaux. «Il faut être psychologue et un papa en même temps». Sa grande fierté est d’avoir fait comprendre à ses joueurs qu’une équipe est surtout une famille. «Le hockey, c’est un jeu d’équipe et c’est le respect de tous les coéquipiers. C’est mon trophée et ma récompense de voir cela».

Comme il l’a mentionné, il faut aussi être capable de régler les différents problèmes qu’ils soient les frustrations, la violence, la consommation de drogues, la maladie, le suicide, il en a vu beaucoup. Il faut être capable de prévenir tous les problèmes en les aidant puisqu’il travaille fort pour avoir une équipe avec des joueurs soudés et qui se respectent mutuellement.

Eliott Woodrough, le capitaine de l’équipe explique qu’en début d’année, l’entraîneur Gagné n’y était pas et la dynamique d’équipe était différente. «Il nous a pris comme un père prend sa famille. C’est lui qui a ramassé l’équipe à son plus bas, on a perdu des matchs contre des équipes qui avaient aucun bon sens et aujourd’hui nous sommes en finale de la Coupe Dodge. Cette culture de famille, c’est le fait qu’on s’aime et qu’on s’apprécie dans la chambre, on veut avoir mal pour les autres pour faire gagner le club».

Selon lui, la clé du succès de leur équipe est l’aspect familial. Il présente une comparaison avec des clubs qui ont peut-être énormément de talent, mais qui ne jouent pas en équipe. «Quand il y a des bons joueurs, mais que ça ne clique pas, il n’y a rien qui se passe entre les gars, ils ne s’aiment pas. Même quand tu as beaucoup de talent, ça peut ne pas marcher. Nous ne sommes peut-être pas les meilleurs sur le plan du talent, mais au moins ça clique»

Quelques minutes avant la partie, l’entraîneur-chef a surpris ses joueurs en invitant dans le vestiaire toutes les familles des joueurs pour participer au discours d’avant-match. L’objectif était de se réunir une dernière fois dans la saison ensemble, en famille. Les émotions étaient présentes, tant des pleurs que des rires. Même que pour eux, ce n’est pas terminé, c’est pour la vie.

En 41 ans de carrière, Dany’s Gagné a entraîné plusieurs calibres et niveaux différents. Ce qui l’a motivé pendant toutes ces années, c’est de pouvoir redonner aux autres ce qu’il a reçu et de pouvoir former de nouveaux entraîneurs qui prendront la relève. D’ailleurs, deux entraîneurs du Marquis de Laval étaient les joueurs de Monsieur Gagné.

Le comité organisateur tient à remercier tous ses commanditaires locaux, sans qui l’événement n’aurait pu avoir lieu : Metro Plus, Pêle-Mêle, Dupont & Dupont, Boston Pizza, Rôtisserie St-Hubert de Hull, Tim Horton, Mia Pasta et Gabriel Pizza, East Side Mario’s.

 Par Marie-Pier Pelletier-Millette

Partenaires

Dodge

Social

Dernières nouvelles

Partenaires

Dodge
Dodge
Dodge
Dodge