La relève du journalisme sportif québécois à la Coupe Dodge

La journaliste de site de Boucherville, Fleur-Ange Grisé, en compagnie des Espoirs du Saguenay de la catégorie Midget espoir.
La journaliste de site de Boucherville, Fleur-Ange Grisé, en compagnie des Espoirs du Saguenay de la catégorie Midget espoir.
 
Par Timothy Gagnon 
 
Année après année, la Coupe Dodge représente l’opportunité rêvée pour tous les jeunes hockeyeurs et officiels de poursuivre leur rêve dans le hockey. Ceux-ci ont comme objectif ultime de fouler la glace de la Ligue Nationale de Hockey avec le chandail d’une équipe ou en arborant l’uniforme zébré. Toutefois, ils ne sont pas les seuls à prendre de l’expérience dans leur champ d’activité. 
 
Les journalistes de site, chargés d’alimenter les plateformes de réseaux sociaux de Hockey Québec et de produire des articles quotidiens concernant les championnats, tentent eux aussi de développer leurs compétences. La majorité de ceux-ci sont des étudiants dans le domaine des communications ou du journalisme, et la Coupe Dodge représente une chance en or de mettre en pratique les habiletés acquises lors de leur parcours scolaire respectif. 
 
« Ce que j’ai le plus aimé c’est l’expérience que ça m’apporte par rapport à ce que je veux faire plus tard, affirme Fleur-Ange Grisé, journaliste du site de Boucherville. J’étais proche de l’action et pouvais me promener partout sur le site afin de recueillir de belles histoires. » Celle qui a participé au volet féminin des championnats provinciaux comme joueuse cette année a adoré en faire partie du côté organisateur : « Notre équipe de bénévole était vraiment super. L’ambiance à la Coupe Dodge est WOW! On sent l’importance que ça a pour les joueurs. Je ne retire que du bon de cette expérience! » Fleur-Ange rêve de travailler dans les médias du hockey professionnel et se voit même devenir la prochaine Chantal Machabée. 
 
Du côté de Brossard, c’est Justin Gervais qui assurait la couverture de l’événement. Le jeune homme, qui se déplace en fauteuil roulant, est un collègue de classe de Fleur-Ange Grisé et a lancé le site LeForumHockey.com, qui contient toutes les nouvelles d’actualité concernant le sport national canadien. Lui aussi désire en faire carrière et a profité de la Coupe Dodge pour se mettre en confiance sur le terrain : « La Coupe Dodge m’a apporté de la confiance. En plus d’avoir eu du plaisir, j’ai pu mettre en pratique ce que j’avais appris dans mes cours. Le fait d’avoir été journaliste pour la Coupe Dodge m’a permis de m’améliorer et d’être sur le beat comme les journalistes professionnels. » 
 
Louis Pringle a, pour sa part, couvert la totalité de l’événement de la Coupe Dodge à Varennes, qui réunissait les meilleures formations du Bantam AAA relève. Fin connaisseur de hockey et étudiant en journalisme à Concordia, le Delsonien a adoré la proximité qu’il avait avec les équipes et ses membres : « C’était vraiment cool de voir des jeunes prodiges comme ça, qui représentent l’avenir de notre sport au Québec. Dans la victoire, comme dans la défaite, le plaisir était de la partie pour chacun de ces jeunes hockeyeurs. » 
 
De son côté, Félix-Antoine Bourassa, journaliste du site de Saint-Hyacinthe, n’a pas hésité avant d’accepter le mandat, vu son rôle de responsable des communications et commentateur des Gaulois de Saint-Hyacinthe de la Ligue Midget AAA. « Je crois que la Coupe Dodge m’a donné une riche expérience dans le domaine des communications. En effet, j’étais obligé d’avoir une certaine rigueur, en ayant des textes à faire à chaque journée, alimenté le twitter de la Coupe Dodge, m’occuper des communications à l’intérieur de l’arèna, m’occuper des communications et publicités pour les Gaulois et l’association mineur de Saint-Hyacinthe en plus de décrire tous les match Midget AAA et ceux des Mousquetaires à la télévision, avance le Maskoutain d’origine. » 
 
Pour Bourassa, qui souhaite devenir agent de joueurs dans le monde du hockey, cet événement lui a permis d’en apprendre davantage grâce à tous les matchs qu’il a couverts, décrits, ou visionnés : « Je crois que cette expérience me donne une belle vision de ce qui m’attend dans le milieu professionnel. D’une vision extérieure cela peut avoir semblé lourd comme tâche, mais au contraire c’est pour moi qu’un beau défi et ça tombe bien, je carbure aux défis! » 
 
Pendant cette fin de semaine de la Coupe Dodge, l’accent est très souvent mis sur les joueurs et avec raison, puisqu’ils sont ceux qui produisent le spectacle. Toutefois, ledit spectacle ne pourrait rayonner avec autant d’ampleur sans le travail colossal des journalistes de site, qui ont créé du contenu de qualité en plus de permettre aux gens de suivre la compétition sur les réseaux sociaux, de près ou de loin. En constatant l’ambition de ces jeunes passionnés de hockey et de communication, force est d’admettre que l’avenir des médias sportifs québécois est entre bonnes mains.

Partenaires

Dodge

Social

Dernières nouvelles

Partenaires

Dodge
Dodge
Dodge
Dodge